Mission : Impossible – Protocole Fantome de Brad Bird

Qui aurait cru, qu’après que Brian De Palma, John Woo et J.J Abrams aient pu mettre de leur touche personnelle à l’adaptation d’une des séries les plus cultes du petit écran, un réalisateur venu tout droit du pays merveilleux de Pixar reprenne les rênes d’une saga au succès commercial conséquent mais dont la réussite artistique n’a pas toujours été au rendez-vous. Mission : Impossible – Protocole Fantôme peut et doit être jugé à sa juste valeur : un véritable blockbuster bad ass.

Loin d’être aussi confiant qu’avant, on retrouve un Ethan Hunt échappant d’une prison après une grosse bourde. Cheveux en arrière, filant aussi vite qu’il peut, en profitant pour tarter certains gardes, Ethan Hunt est seul. Enfin pratiquement seul. L’agence Mission : Impossible n’est plus et il ne reste plus que lui et sa fine équipe de nostalgiques venue à son secours. Mais, à l’inverse des trois premiers épisodes, ce nouvel opus va jouer la carte de l’humanité et de l’amitié. Comme si Brad Bird, déjà reconnu pour son travail sur Les Indestructibles et Ratatouille, préférait rendre à la saga le côté vintage et totalement familiale de la série. Le générique de début, franchement cool mais légèrement cheap, prouve à quel point Brad Bird avait envie de boucler la saga en beauté (apparemment, certains disent que ce serait le dernier ?!) et de façon à ce que le spectateur soit satisfait en sortant de la salle. Et si ce nouvel opus commence sur les chapeaux de roues, la suite est encore plus réjouissante.

Explosions, jolies pépettes et gadgets high-tech totalement sidérants font de cet épisode une jolie réussite qui surprend autant qu’elle coupe le souffle. Des scènes comme celle de l’escalade du Burj Khalifa sont absolument fantastiques – véritable clin d’oeil au deuxième épisode en beaucoup plus haletant et indécis – alors que des scènes comme celle de l’explosion du Kremlin sont de trop, mal tournées et exagérées. Mais Brad Bird arrive heureusement à injecter une pointe d’humour à son film à travers des situations plus improbables les unes que les autres. Les acteurs sont très bons, Tom Cruise se plie une nouvelle fois en quatre apportant une énergie dingue au film, Simon Pegg fait le con mais a l’air de s’amuser et ça nous fait plutôt bien rire, Jeremy Renner a la grande classe dans le costume du nouvel agent et Paula Patton, véritable atout féminin du film, est irrésistible. Malheureusement, du côté des méchants, la copie rendue fait pâle figure : Léa Seydoux, LA femme fatale du film, est froide et Michael Nyqvist, le grand méchant du film, n’apparaît que très rarement et il livre une performance plutôt faiblarde. Mais derrière ce casting à demi-teinte, se cache un scénario simple et redoutable, basé sur une histoire d’amitié sur fond de conflit nucléaire qui, à travers l’ambiance, nous rappelle James Bond pour sa rage de vaincre et révèle un côté sombre et plutôt cool d’un Ethan Hunt que l’on sent épuisé, dans un rôle de lonesome boy face à un monde qui a bien changé sans lui. Enfin, la musique du film toujours signée par un Michael Giacchino qui s’amuse à réinventer à plusieurs sauces le thème principal de la série, est excellente apportant en plus au film un vent de grandiloquence qui en font un grand blockbuster.

Mission : Impossible Protocole Fantôme est donc une sacrée réussite qui a de la gueule, et dont la réussite visuelle et scénaristique en font un des meilleurs blockbusters de l’année. Touchant, drôle, explosif et parfaitement rythmé : La mission de Brad Bird est une grande réussite qu’il faut aller voir pour en prendre plein la tronche envoyant, avec une certaine fougue, au tapis les précédentes adaptations.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s