Brève d’été #1 : On est tous des spectateurs

Fut un temps, pas si lointain, où le blockbuster américain régnait sur l’été. Cette semaine, comme la précédente, la sortie du nouveau Marvel, Ant-Man et la Guêpe, aura beau remplir quelques salles, pallier à la chaleur écrasante de la ville, elle n’aura provoqué que peu d’excitation au préalable, illustrant un peu plus la mort d’une…

La Belle et la Bête de Christophe Gans

La Belle et la Bête, réalisé par Christophe Gans Avec Léa Seydoux, Vincent Cassel, André Dussolier et Eduardo Noriega Scénario : Christophe Gans et Sandra Vo-Anh, d’après l’œuvre de Gabrielle-Suzanne de Villeneuve Durée : 1H52 / Date de sortie : 12 février 2014 C’est un peu un coup pour rien, un gâchis. Une mise en…

Le Congrès d’Ari Folman : Bigger than Art

Cinq ans après Valse avec Bachir, qui soulignait déjà la spécificité du cinéma de Folman de travers de l’esthétisme de son film, il ne faut pas longtemps pour comprendre que Le Congrès sera un film phénoménal. Les plans, la justesse des interprétations et surtout la grâce folle de Robin Wright nous persuadent déjà que nous…

Only God Forgives de Nicolas Winding Refn

Only God Forgives, écrit et réalisé par Nicolas Winding Refn Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement Avec Ryan Gosling, Kristin Scott Thomas, Vithaya Pansringarm et Yayaying Rhatha Phongam Durée : 1h30 / Date de sortie : 22 mai 2013 Il n’aura pas fallu beaucoup de temps pour qu’Only God Forgives fasse son (mauvais)…

Alceste à bicyclette de Philippe Le Guay

Avec Les Femmes du 6ème étage, Philippe Le Guay parvenait à concilier critiques et spectateurs dans un seul et même enthousiasme et s’installait, au bout du cinquième film, comme un réalisateur désormais valeur sûre du cinéma populaire français. En reprenant le Misanthrope de Molière et en s’offrant le duo Luchini – Wilson comme atout marketing…

Populaire de Régis Roinsard

Populaire est un film sur une femme. Une femme qui veut être «moderne», qui a un don et qui rêve d’être secrétaire, faire le tour du monde et rencontrer de grands hommes. On est alors à la fin des années 50. Son don à elle est de taper, aussi vite que l’éclair, à la machine…

Holy Motors de Leos Carax

Arpentons 2012 ou les films ratés en salle #2 Pendant près de treize ans, suite au gouffre financier laissé par Les Amants du Pont Neuf et l’échec critique et public de Pola X, Leos Carax est longtemps resté caché. Loin, très loin du paysage cinématographique français. En 2008, avec le projet commun Tokyo! pour lequel…

2 days in New York de Julie Delpy

Terrible est la désillusion. Terrible est le constat. Cinq ans après le charmant 2 days in Paris qui permettait de faire découvrir le talent de réalisatrice de Julie Delpy au public français, les temps semblent avoir changés dans l’univers de la réalisateur de 42 ans. Plus les mêmes ambitions, plus la même fraîcheur qui faisait…

To Rome With Love de Woody Allen

Toutes les bonnes choses ont une fin et To Rome With Love en est bien la preuve. Un an après son merveilleux Midnight In Paris, Woody Allen continue son eurotour avec une escale à Rome, surnommée ville éternelle, et qui ici ne fait que très peu d’étincelles. Une multitude de personnages, une multitude d’attentes et…

Radiostars de Romain Levy

Quel bien beau constat que de voir la comédie française, devenue si stupide et décriée par son manque de référence en la matière, se revigorer peu à peu grâce à l’exemple américain qui, a contrario, s’épuise. Dernièrement, Michel Hazanavicius a su faire son trou à grand coup de références et de répliques hilarantes, le duo…