The Artist de Michel Hazanavicius

Je ne vais pas vous mentir, chers lecteurs, mais j’ai attendu avec une impatience extrême, The Artist. Premièrement car le pari était osé, voire impossible. Le but : créer un film en noir et blanc et en muet. Un comble pour une époque où le public est dopé à la 3D et où les effets spéciaux…